Nous avons eu le plaisir et l’honneur de recevoir, ce jour, Georges MAVRIKOS de la FSM dans notre local syndical. Nous le remercions pour sa visite et son soutien.

C’est grâce à l’exemplarité et à la détermination des salariés d’Ineos/Petroineos que le secrétaire général de la FSM à souhaité nous rencontrer. Nous avons pu échanger avec lui sur les risques de cette loi et nous pouvons compter sur lui pour faire connaître le déni de démocratie dont fait preuve le gouvernement Français au delà de nos frontières. Il nous a rassuré sur la visibilité de notre action avec des rassemblement d’ouvriers devant les ambassades Française pour soutenir notre lutte (Autriche, Brésil, Grèce, Italie,…).

Au delà de la FSM, le secrétaire Fédéral de la FNIC et le secrétaire de la branche pétrole étaient aussi présent.

Ils ont pris en exemple le mouvement des salariés de notre entreprise.

Ils nous ont également éclairé sur les propos échangés entre M. Martinez et M. Valls samedi dernier.

Il semblerait que nous n’ayons jamais été aussi prêt de trouver une issue favorable au retrait de la loi travail. Ce n’est pas le moment de flancher et nous n’avons plus que quelques jours à tenir pour sortir gagnant de ce conflit.

Ne lâchons rien !

mavrikos ineos

Imprimer cet article Télécharger cet article