Il aura suffi de 4 petites semaines pour que le groupe Ineos (dans sa stratégie) prenne la décision d’arrêter le « licensing » alors que celui-ci fait des bénéfices et qu’une reprise de la vente de licences se faisait sentir.

Heureusement que le business est financièrement profitable !
Sinon, que ce serait-il passé ? Mieux vaut ne pas l’imaginer…
Aujourd’hui, plus que jamais, personne n’est à l’abri d’une revue stratégique qui pourrait lui faire perdre son poste.

Tract CTL

Imprimer cet article Télécharger cet article